Photographe de la semaine: Sandro Diener

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Pierre-Alain dit :

    Michael Busselle a dit: « Quand on utilise un film inversible couleur, la majeure partie du processus créatif a lieu au moment de la prise de vue. En revanche, pour la photo en noir et blanc, le processus créatif commence dans la chambre noire, qui fournit des possibilités illimitées de contrôle de la qualité et de l’effet d’une image. » J’ajoute qu’en numérique, spécialement en raw, le travail créatif se fait en chambre blanche. Et le N&B, faut-il le colorier pour « faire plus naturel »??? Parle-t-on de l’interprétation des peintres? De l’évolution de leurs pinceaux? Des modifications que les micros apportent à la voix et aux instruments? L’idée de représenter quoi que ce soit va de la copie de la réalité à la façon que le photographe/peintre/ou autre voit cette même réalité. Toute cette belle énergie perdue à parler de Photoshop (principalement par celles et ceux qui ne connaissent ni les techniques numériques ni les techniques de labo) devrait se canaliser sur des appréciations constructives. Et cesser de nous les casser !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *