BDX I/O 2015

BDX/IO est une conférence orientée développement qui était organisée pour la deuxième fois cette année à Bordeaux. J’ai eu la chance de pouvoir y participer et je voulais partager avec vous cette expérience. Sachez déjà que je serai de la partie l’année prochaine, emballé par la qualité de cette conférence.

bdx_io

BDX I/O avait lieu cette année à l’ENSEIRB, école d’informatique située à Talence. Le lieu s’y prette bien, avec 5 amphis à disposition et une salle plus petite pour les TDs.

J’arrive donc à l’accueil de ce Bordeaux I/O (8h30, matinal) et les organisateurs me remettent mon badge et une poche de goodies. Dans un sac en toile estampillé BDX I/O, on retrouve un carnet de note en cartons, des stickers électrostatiques transparents, un sticky cleaner pour nettoyer son smartphone, le programme de la journée et des flyers des sponsors.

Un petit arrêt jus d’orange et viennoiserie et direction ensuite le grand amphi pour assister à la Keynote de Bienvenue. Il y a du monde, 500 geeks, une majorité d’hommes, une moyenne d’âge entre 25 et 30 ans et beaucoup de barbus à lunettes.

L’équipe organisatrice nous présente BDX I/O en quelques chiffres, nous explique le programme et s’ensuivent la présentation des Sponsors. Pas grand chose à dire sur cette keynote de bienvenue, si ce n’est que nous étions impatients de commencer.

bdxio_1

BDX I/O teste le programme Fairytics à base de Beacons (grâce à Arca Computing), qui avec des modules bluetooth un peu partout, permet d’obtenir des statistiques sur la fréquentation des conférences. Voici donc quelques chiffres pour ce BDX I/O 2015.

bdxio_2

Je vais maintenant vous détailler les conférences auxquelles j’ai pu assister. Mais le programme étant assez chargé, je n’ai pas pu toutes les voir et celles qui me semblent intéressantes sont en bas d’article. Quand les organisateurs mettront en ligne les talks, je compléterai cet article.

Advanced Search for your Legacy Application (David Pilato)

David Pilato nous a expliqué avec une session de « Live Coding » comment intégrer Elastic Search dans un écosystème existant (legacy). Cela semble facile et j’ai eu l’occasion depuis de tester Elastic Search et je vous conseille vivement d’en faire de même. L’idée est de stocker des documents (beaucoup) pour pouvoir faire des recherches ultra rapides depuis n’importe quelle application (et une multitude de langages).

Parmi les choses à retenir, le plugin Marvel (visualisation des index et console), l’utilisation de Beyonder pour gérer les configuration de mapping et le BulkProcessor pouvant stocker des requêtes d’ajout ou autre avant de les envoyer à Elastic Search (performances accrues).

Une très bonne présentation, aussi bien sur la forme que sur le fond. Vous pouvez trouver les slides de la présentation sur SpeakerDeck. Le code utilisé pendant la conférence se trouve sur Github (très instructif).

Du Web hors-ligne et plus si affinités avec les Services Workers (Hubert Sablonnière)

Hubert Sablonnière a présenté (avec une manette de SuperNes) l’utilisation des Service Workers. C’est une sorte de proxy client en JS qui permet de faire du cache et d’offrir une expérience hors-ligne satisfaisante. Dans un monde où Internet n’est pas toujours là ou limité (et où le mobile gagne de plus en plus de part de marché), pourquoi ne pas offrir un système assez intelligent qui peut être disponible hors-ligne et ne charger que les « nouveautés » si besoin.

Petit hors-sujet : il a parlé de Let’s Encrypt, qui devrait arriver prochainement et qui permettra de créer des certificats gratuitement 😀

Très convaincant, même si l’usage sur de gros sites web me paraît compliqué mais Twitter le fait sur son application mobile alors pourquoi pas nous. Vidéo sur Youtube et slides présents sur son site (ce n’est pas la conférence de BDX I/O mais très ressemblante). La meilleur conférence de la journée du point de vue format #jurassicpark.

Lightning Talks

Le midi est consacré à des conférences plus courtes (15/20 minutes) qui permettent d’être sensibilisés à une technologie ou un concept.

J’ai donc assisté dans le désordre à :

  • une comparaison entre AngularJS 2 et Aurelia (trop novice pour être objectif).
  • des conseils pour l’industrialisation FrontEnd (node, gulp, bower, grunt, …)
  • CSS pour les nuls (j’en avais besoin :D)
  • 15 astuces REST (cache, versioning, doc, …)

Je trouve ce concept très intéressant mais on sort à chaque fois un peu frustré de ne pas avoir eu plus de temps…

Repas

Durant toute la période des lightning talks, un buffet était à disposition (repas puis dessert). C’était délicieux, mais en voulant assister à 4 talks, j’ai eu peu de temps pour manger et il n’y avait surtout plus beaucoup de choix. C’est un des rares défauts de ce BDX I/O 2015.

bdxio_3

C’est parti pour une après-midi chargée.

Jeu de rôle en ligne multijoueur avec Firebase (Alexis Moussine-Pouchkine)

Avoir l’occasion de voir des développeurs de Google est assez rare et j’ai donc sauté sur l’occasion. Alexis Moussine-Pouchkine nous a donc présenté FireBase, un produit Google servant de base de données pour du temps réel. Pour l’occasion, un petit jeu Android avait été développé et celui qui dans la salle était le meilleur remportait une montre Android Wear (autant vous dire que certains n’ont pas écouté la présentation).

Les possibilités offertes par FireBase sont assez impressionantes, le temps réel étant souvent reservé à des grosses entreprises et très couteux. Ici, il est assez simple d’enregistrer et de partager des informations entre plusieurs clients (mobile, navigateur) en utilisant le SDK de FireBase et le format JSON.

Vous trouvez sur GitHub la partie serveur et la partie client.

Réseaux des neurones et Deep Learning (Zhe Li)

L’intelligence artificielle m’a toujours passionné et je pense que c’est le cas pour beaucoup de gens. Zhe Li nous a présenté les réseaux de neurones et le deep learning (apprentissage autonome). Il fallait s’accrocher et avoir de sérieuses notions de mathématiques pour suivre cette conférence mais le contenu était très intéressant. Nous avons abordé les différents modèles, le nombre de couches nécessaires pour avoir un résultat satisfaisant et les limites du deep learning.

Vous pourrez trouver sa présentation ici.

Sécurité Front-End (Jérémy Pinsolle et Pauline Galvao)

Nous l’avons vu pendant cette journée dédiée aux développeurs (et surtout aux développeurs web), la mode est au développement FrontEnd et surtout au Javascript. Mais cette nouvelle façon de penser implique aussi une nouvelle façon de penser la sécurité.

Jérémy Pinsolle et Pauline Galvao nous ont détaillé les différentes failles web et démontré leur exploitation via un faux site web. Un peu déçu par cette conférence, non pas par la qualité, mais parce que je connaissais déjà la plupart des failles (et leur contremesure) présentées.

API Web / REST : apprenez à maîtriser le cache (David Martin)

Il n’est pas toujours aisé de comprendre le fonctionnement de REST et surtout du cache utilisé pour ces requêtes. David Martin a su nous expliqué la force d’une API REST bien pensée avec l’utilisation des bonnes méthodes/verbes pour exploiter au maximum le cache client. L’hypermedia apporte aussi des fonctionnalités supplémentaires au cache et il est donc essentiel de penser son API en fonction des performances que l’on veut.

Keynote de fin (Thomas Parisot)

Comment vous parler de Keynote de fin… ? Ça été pour moi un grand moment de ce BDX I/O mais j’étais partagé entre rester pour connaître la suite ou partir…

Sur la forme, le speaker est arrivé bien en retard, a dépassé le temps prévu, nous a expliqué qu’il avait oublié ses notes, nous a dit que notre avis lui importait peu et se perdait entre ses notes (les nouvelles hein) et ses slides. De quoi faire de cette Keynote de fin une catastrophe. De nombreuses personnes sont parties durant le talk.

Et pourtant, les thèmes abordés étaient vrais. Cela m’a fait pensé au TEDx de Bordeaux auquel j’avais assisté. Thomas Parisot a parlé de lui, simplement, en évoquant des anecdotes sur la vie, notre hyper connectivité, la peur des gens, la peur de soi. Et même si tout cela était confus, cela donne à réfléchir.

Finalement

En tout cas, je garde un très bon souvenir et je suis très content d’avoir pu participer à cette deuxième édition de Bordeaux Developer eXperience I/O 2015. Cette édition était centrée sur le développement FrontEnd en Javascript mais les talks étaient très variés et de qualité. Je conseille à tous les développeurs ou geeks d’assister à cette conférence (le prix d’entrée est très correct par ailleurs).

Je n’ai pas parlé des stands disponibles entre les amphis, tout simplement parce que je n’ai pas eu le temps de m’y attarder. Je pense qu’il y avait quelques stands orientés recrutement, d’autres pour montrer de nouvelles technos / faire un peu de publicité, et enfin des stands pour discuter tout simplement.

Un grand merci à tous les speakers, aux sponsors et à l’équipe organisatrice de cet événement. Retrouvez la liste des streams BDX I/O en attendant les vidéos sur le site officiel et quelques slides sur Lanyrd.

N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires si vous avez assisté à BDX I/O 2015, si vous avez aimé une conférence ou n’êtes pas d’accord avec moi.

Conférences à regarder :

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 17 novembre 2015

    […] les lieux spacieux et propices à des conférences de qualité sur la forme. Vous pouvez retrouver un autre retour de la conférence. Nous n’attendons plus que les vidéos des […]

  2. 11 janvier 2016

    […] conférences, rencontres : j’ai participé cette année au BDX I/O et j’ai beaucoup apprécié. J’aimerais aller à d’autres rencontres (meetup), […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *